De la vulgarisation rapprochée à l’encadrement à distance : le pouvoir des TIC à l’ouest du Cameroun

L’une des missions de la vulgarisation consiste à fournir aux producteurs des informations et autres services nécessaires pour leur activité de production. L’enclavement des pistes rurales menant aux grands bassins de production de l’ouest du Cameroun a créé un fossé entre les agents vulgarisateurs et les producteurs, dégradant ainsi les performances des exploitations. Cependant, l’avènement des technologies de l’information et de la communication a permis d’assurer une continuité de l’encadrement à distance des producteurs ruraux. Par le biais du téléphone portable, des radios communautaires et des télécentres communautaires, environ 1 200 producteurs restent en contact permanent avec les vulgarisateurs, plus de 93 pour cent ayant d’entre eux déclaré avoir observé une amélioration de leur situation, surtout en ce qui concerne la circulation des informations.

De la vulgarisation rapprochée à l’encadrement à distance : le pouvoir des TIC à l’ouest du Cameroun
Haut

Avis

0 avis
Donnez votre avis